Rôle des avocats dans la protection des droits de la personne

Avocat et protection des droits des citoyens

Il est inacceptable que la protection des droits de l’homme soit malmenée et provoque de grandes souffrances et frustrations. Lorsque la protection des adultes s’applique à des personnes souffrant d’une maladie ou d’un handicap, le traitement ne doit pas exacerber le préjudice. Les personnes âgées et leurs familles doivent être soutenues parce qu’elles sont dépendantes.

Appliquer les règles déontologiques et protection des droits des citoyens

Lors de la première audience, l’avocat est le premier juge de l’affaire. Le litige, les droits et intérêts des parties et les chances de succès de l’affaire sont analysés et évalués objectivement. Si l’avocat estime que le « cas » qui lui est soumis est injuste, il doit refuser de conseiller ou d’entendre l’affaire entre les parties. L’avocat doit informer le client avant, pendant et après le règlement alternatif des litiges. En général, l’avocat en droit de la personne doit établir les faits présentés et faire un diagnostic critique et objectif de la situation. Il incombe à l’avocat de proposer des moyens défensifs, protecteurs ou offensifs pour résoudre la situation. Les avocats défendent les droits et les intérêts de leurs clients conformément à la loi et au code de déontologie applicable. La situation et la position du client sont expliquées de manière claire, rationnelle et professionnelle. Les avocats doivent avant tout fournir des conseils juridiques. En tant qu’avocats, ils peuvent également donner des conseils sur un large éventail de questions non juridiques. Pour bénéficier d’une bonne plaidoirie, rendez-vous sur amirian-avocat.fr. Par exemple, il peut leur être demandé de donner des conseils sur la rédaction de lois et de contrats afin d’éviter des litiges coûteux.

Missions principales de l’avocat : plaidoirie, conseil et intervention

L’avocat est indispensable, pour ne pas dire essentiel, au bon fonctionnement du système judiciaire. Surtout, par ses arguments, il peut contribuer à de nouvelles façons de penser et donc à faire évoluer les textes juridiques dans la société. En dehors de la salle d’audience, les avocats ont le devoir d’informer leurs clients de leurs droits et obligations dans tous les domaines de la vie privée, sociale et professionnelle et de les conseiller sur la meilleure façon d’agir conformément aux règles en vigueur. Dans le cadre d’un litige, l’avocat en droit de la personne prépare des déclarations et des requêtes contre l’adversaire pour maintenir l’affaire en ordre. Ils fournissent également une assistance post-procès, c’est-à-dire qu’ils mènent des procédures judiciaires au nom de leurs clients. L’assistance ou la représentation d’un avocat en droit de la personne peut être obligatoire ou volontaire, selon la juridiction ou la nature de l’affaire. Si l’avocat n’est pas inscrit au registre des avocats au moment du recours, les actes de procédure doivent être effectués par un avocat inscrit au registre des avocats.

Revenu modeste : comment être représenté par un avocat ?

Si vous avez un revenu faible ou nul, vous devez d’abord prendre rendez-vous avec un bureau d’aide juridique pour savoir si vous avez droit à l’aide juridique. Les coordonnées du bureau d’aide juridique sont disponibles sur le site web de la Commission d’aide juridique. Une fois que vous aurez rencontré un avocat et discuté de votre situation financière lors de la première audience, on vous dira si vous avez droit à l’aide judiciaire, que l’État fournit gratuitement, que vous ayez ou non un soutien financier. Dans ce cas, l’avocat en droit de la personne agira au tribunal en tant qu’avocat du client, à moins que ce dernier ne choisisse un avocat privé pour assumer la tâche de l’aide judiciaire. Pour avoir droit à l’aide juridique gratuite, une personne ou une famille ne doit pas dépasser certains seuils fixés par le gouvernement en matière de revenus, de biens et de valeur monétaire. Pour autant que ces limites ne soient pas dépassées, ces personnes peuvent avoir droit à l’assistance judiciaire même si elles paient des honoraires, à condition que ceux-ci ne dépassent pas le montant maximal fixé par le gouvernement.

Injonction de payer : comment l’obtenir ?
Comment trouver le bon avocat pour le divorce ?